Et soudain la fiction publicitaire devient une réalité envisageable…

Une vidéo-concept (a priori une fiction) du site russe The Village imagine une application permettant de photographier les plaques d’immatriculation des voitures mal garées de son quartier afin de les soumettre à une base de données : celle-ci va générer des annonces « parasitant » les pages web visitées par les personnes du quartier, qui ne pourront les supprimer qu’en les partageant sur Facebook… Moralité : toutes les personnes vivant ou travaillant à proximité de la voiture mal garée vont pouvoir pester sur le malotru sur les réseaux sociaux.

 

Voilà une idée a priori amusante pour lutter contre les 4×4 sans foi ni loi des nouveaux riches mafieux.
Ceci-étant, quand on y réfléchit bien, à défaut de pouvoir faire confiance aux représentants de la loi pour faire respecter l’ordre, on utilise un service privé qui s’appuie sur la collaboration, la délation et la publicité intrusive. Ça devrait permettre à certains d’étendre cette technologie à d’autres domaines de la vie en société : dénoncer les pirates, les roms, les SDF, les opposants au régime, etc.
Bienvenue dans le futur !