En vouant un culte à la composition des cases d’une BD, Frank Santoro travaille en esthète underground de la culture du 9e art…

 



Frank Santoro a une manière très particulière et très étonnante d’aborder la BD : il appuie sa pratique et ses études sur des principes classiques en s’inspirant des règles de la Renaissance (notamment du « nombre d’or« ) pour travailler ou interpréter l’harmonie d’une composition de cases… Pas étonnant qu’il soit encensé par Chris Ware !
Il publie régulièrement d’intéressants essais sur le blog The Comics Journal.

 

 

En revanche, je ne connais pas bien son travail d’auteur : il a réalisé la BD Storeyville (éditée en France par Ça et Là), et publie depuis 2006 la série Cold Heat (en collaboration avec Ben Jones de Paper Rad et de jeunes auteurs de la scène indépendante américaine).
Récemment, il a réalisé quelques pages dans la prestigieuse revue collective Kramer’s Ergot #8 de Sammy Harkham.