J’ai commencé à regarder la série Game of Thrones qui est assez prenante (avec son principe «Plus Belle La Vie x Skyrim»), mais qui souffre quand-même d’un très gros potentiel ‘nanar’ avec ses zooms/ralentis sur des visages grimaçant et ses plans nichons à répétition…


Heureusement j’aime beaucoup son générique, assez frais pour de l’Heroic Fantasy : le principe de s’appuyer sur la cartographie des lieux et d’avoir donné un aspect jeu-mécanique aux différentes maisons est une chouette idée, très pertinente avec le sujet.

L’équipe qui a travaillé sur le projet a dû y passer énormément de temps afin de composer la chorégraphie de tous ces petits rouages…
Plus d’infos et une petite interview d’Angus Wall sur le site Art of the Title.