La forme, le web, le volume, le support et le détournement. Quelque chose qui touche juste. Là, et maintenant.
Ou l’art de questionner la peau des choses.

Bref, je suis [très] fan (et presque jaloux), et je vous invite fortement à aller découvrir ce travail, et son très simple et beau site web (réalisé par Charles Beauté (en SPIP, quel romantisme français)).
Et revoici une série d’image pour la route.