Je me suis toujours dit que « Dumbo » n’était pas un super film…

Entre 1982 et 2002, le réalisateur Godfrey Reggio a tourné sa fameuse trilogie QatsiKoyaanisqatsi, Powaqqatsi et Naqoyqatsi.
Quelque part entre le tournage du 2e et du 3e volet, Reggio a fait un petit détour et réalisé à Rome un court-métrage de 8 minutes intitulé « Evidence » : on y découvre (toujours sur une musique de Philip Glass) des enfants qui regardent un dessin-animé (en l’occurrence Dumbo de Disney) « drogués, comme les patients d’un hôpital psychiatrique » (dixit Reggio).
« Evidence », comme si le film nous donnait à voir la preuve d’un crime…
Le coupable ? « La technologie de télévision », qui « mange les sujets qui sont assis devant son regard ». L’arme du crime ? La télévision à nouveau : cette « arme à rayonnement visant le spectateur » qui « tient ses sujets en contrôle total ».

 

Sans avoir un rapport direct, cette vidéo qui « dénonce le système » avec des plans fixes sur des visages dérangeants/dérangés me fait penser à certaines vidéos de Carl Burgess (MoreSoon) :