Et si on posait tous une pierre. Le grand rêve du web, version qui bouge.

Trois projets récents qui reposent tous sur le bout à bout.

Exquisite Forest

wahal-exquisite

 

Exquisite Forest est un projet collaboratif de Chris Milk et Aaron Koblin, soutenu par la Tate et développé par Google (pour faire de la pub pour Chrome). Un duo de … « plasticiens numériques » (?) qui avait déjà collaboré pour le site-film interactif «The Wilderness Downtown», réalisé encore une fois pour vendre Google Chrome, et accessoirement servir de clip à une morceau (je dirai même une « tune ») d’Arcade Fire. À voir d’ailleurs, un projet connexe de carte-postale reliée à un robot et un stylo, le tout qui peut se planter et donner un arbre : the wilderness machine (c’est tu vraiment du flan ou bien ?)

 

cultcut

9-4-2013_wearehereatlast-0001 9-4-2013_wearehereatlast-0002 9-4-2013_wearehereatlast-0003 12-4-2013_wearehereatlast-0001_49741

 

Un projet qui nous vient du pays du grand détournement. Un projet quasi politique si on en croit le manifeste (qui sent la blague à plein nez). À noter, la très chouette option VO – VF, et le fait que le site soit apparemment monté en wordpress… Attention, le chiffre 14 est important, pas plus de 14 cut de 14 secondes par films.

 

 

The Star Wars Uncut 

Coupez Stars Wars en bouts de 15 secondes. Répartissez les morceaux entre tous les joueurs. Laissez reposer et reconstituez le tout.
Le (presque) inverse d’un cadavre exquis, on connait l’histoire du voisin, mais pas la forme.