Lors d’un récent week-end à Londres, j’ai été fasciné par de gigantesques structures industrielles dont je ne savais absolument rien…

_DSC3551

C’est en me promenant du côté d’Hackney à la tombée du jour que j’ai découvert cette construction étrange, à mi-chemin entre une rampe de lancement spatiale et une structure de montagne russe, incursion inattendue du fantastique dans un environnement assez austère…

Après avoir mené une petite enquête, j’ai découvert qu’il s’agissait en réalité de gazomètres. Wikipedia m’apprendra alors :

« Un gazomètre est un réservoir servant à stocker le gaz de ville ou le gaz naturel à température ambiante et à une pression proche de la pression atmosphérique. Le volume du réservoir varie selon la quantité de gaz qu’il contient, la pression étant assurée par une cloche mobile verticalement. »

 

gazometre-explication

Comme vous pouvez le constater, il ne devait pas y avoir beaucoup de gaz dans les cuves au moment où j’ai pris mes photos, car lorsqu’elle est bien remplie la cuve géante émerge depuis l’intérieur de la structure cylindrique.

 

Les gazomètres étaient très répandus à l’ère industrielle, et pouvaient adopter des formes architecturales très variées. Si certains pays comme le Royaume-Uni continuent de les utiliser, on préfère aujourd’hui stocker le gaz sous forme liquide. Le cas échéant, les « reconversions » de ces structures, au-delà des problèmes écologiques qu’elles suscitent, sont parfois étonnantes…

 

St Pancras

Un autre gazomètre de Londres à St Pancras – photo de Caroline Ford

 

Oberhausen

Le plus haut gazomètre d’Europe se situe à Oberhausen – photo de Thomas-Machoczek

Zwickau

Gazomètre de Zwickau – photo d’André Karwath

 

gazometre-alfort

Ancien gazomètre d’Alfortville

 

gasometres-vienne

À Vienne, ces gazomètres ont été réhabilités en logements et en centre commercial