Pourquoi une grande partie du milieu du graphisme Français boude-t-il encore une fois cet événement ?